Évolution glamour

Les furlane vénitiennes parlent une langue internationale.

Au cours des dernières décennies, elles ont respiré l’air cosmopolite de la Sérénissime, point de rendez-vous entre Orient et Occident, ville ouverte aux cultures du monde entier et par conséquent riche en attraits et en magie, en rencontres exceptionnelles, ville dont l’évolution suit le rythme naturel des vagues.

Aujourd’hui encore, c’est non loin du Pont du Rialto que l’on peut trouver les furlane vénitiennes, chez Piedàterre, magasin-écrin tenu par Alessandra et Renato, qui sont à l’origine de leur succès international de ces dernières années. Ce sont eux qui choisissent les tissus, qui en marient les couleurs, les étoffes, les trames, selon les idées et les impulsions que leur inspirent le présent, le passé ou le futur ; et ce sont toujours eux qui en conçoivent l’évolution, pour qu’elles restent l’expression de leur époque, de la vie qui change.

Réalisées de manière écologique, en réutilisant des matériaux de qualité, travaillés selon des méthodes traditionnelles, non sans quelques innovations durables, les furlane vénitiennes sont adoptées par de nombreuses personnalités de Venise ou d’autres splendides villes phares du monde.

On les trouve, par exemple, rigoureusement noires, aux pieds des directeurs d’orchestre qui se succèdent à la Fenice, et à ceux des amateurs fréquentant avec assiduité ce haut lieu de l’art ; nombreux sont également les poètes et les artistes qui les chaussent, variant les trames et les couleurs, pour se promener et se perdre, émerveillés, dans le dédale des calli, en contact avec les vibrations de la terre et de l’eau ; des capitaines d’industrie les aiment, eux aussi, pour leur ductilité et leur élégance, ainsi que les très nombreux flâneurs, vénitiens ou touristes, qui ont tous dans les yeux des étincelles de liberté.

Elles ont la beauté du dénuement, ces furlane vénitiennes, une beauté simple, sans fard, naturelle et éternelle.

Dernières Nouvelles | Voir tout

FAI

C’est au coeur des collines euganéennes que commence une collaboration entre le FAI (Fonds pour l’environnement italien) et Piedàterre.

Read more
second-life

Second life?
Less CO2

Date nuova vita alle vostre camice e abiti, portatele da Piedàterre. Diventeranno la materia prima per le nostre nuove creazioni.